Débunkage de Libération

Débunkage de Libération

3347 Vues0 Comments

SOURCE 06 :

The Spectator:

https://www.spectator.co.uk/article/six-questions-that-neil-ferguson-should-be-asked

NationalReview:

https://www.nationalreview.com/corner/professor-lockdown-modeler-resigns-in-disgrace/

Nature:

https://www.nature.com/articles/d41586-020-01003-6

Newsletter:

https://www.newsletter.co.uk/health/coronavirus/neil-ferguson-scandal-scientist-who-predicted-500000-covid-19-death-toll-forced-resign-after-breaking-lockdown-rules-be-his-lover-2844149

DailyMail:

https://www.dailymail.co.uk/news/article-8327641/Coronavirus-modelling-Professor-Neil-Ferguson-branded-mess-experts.html

Atlantico:

https://www.atlantico.fr/decryptage/3589462/virus-chinois–la-faillite-frauduleuse-des-modeles-drieu-godefridi

Heritage:

https://www.heritage.org/public-health/commentary/failures-influential-covid-19-model-used-justify-lockdowns

RTS:

https://www.rts.ch/info/monde/11275615-sans-confinement-la-suede-fait-figure-d-exception-en-europe.html

Challenges:

https://www.challenges.fr/monde/confinement-critiques-sur-l-alarmisme-des-modelisations_713875

Libération:

https://www.liberation.fr/checknews/2020/06/03/les-previsions-de-ferguson-qui-ont-conduit-de-nombreux-pays-a-se-confiner-etaient-elles-fantaisistes_1790061

Contrepoints:

https://www.contrepoints.org/2020/06/06/372970-covid-19-le-modele-defectueux-qui-a-confine-le-canada

Fort Russ:

https://www.fort-russ.com/2020/05/meet-corrupt-professor-ferguson-the-scumbag-who-first-claimed-this-was-a-pandemic-and-the-idiot-presidents-and-prime-ministers-who-believed-his-computer-predictions/

Réponse de Laurent Toubiana

Cet article utilise un ton résolument ironique. Ainsi, Laurent Toubiana « fanfaronne » et se « targue » de faire (selon l’auteur) de fausses prédictions.

Le texte rapporte que Laurent Toubiana fait 2 prédictions, l’une concernant la date du « pic épidémique », l’autre la date de la « fin de l’épidémie ».

Sur la première prédiction concernant le « pic épidémique », c’est confirmé.

Sur la première prédiction concernant le « pic épidémique », la prédiction est vérifiée ; donc pas de problème. L’auteur de l’article confirme même ce que je dis, à savoir que j’avais écrit le 11 mars 2020 (donc avant le début de la phase épidémique en France) ma prévision de la date du pic de l’épidémie. Il écrit : « le pic de l’épidémie, en France par exemple, a bien été atteint début avril »

Ainsi il admet : 1) qu’il y a eu un pic de l’épidémie et 2) que ce que j’avais prévu est bien arrivé.

Il écrit donc un paragraphe sur mes contre-vérités en confirmant tout d’abord que 50% de mes prédictions sont parfaitement exactes. C’est déjà un très bon point pour moi.

Sur la 2ème prédiction « fin de l’épidémie » : le « fact-checking » n’est pas sérieux.

Sur la 2ème prédiction « fin de l’épidémie » le journaliste estime que je me suis trompé car je l’avais prévue à la fin avril et qu’au 12 novembre, elle ne serait toujours pas terminée.

Est-ce sérieux ? Comment est-il possible de se « targuer » d’être un journaliste crédible en proférant de telles bêtises, en osant affirmer à ces propres lecteurs que ce qu’ils ont vu et vécu, en fait… ce n’est pas vrai ! Ce journaliste n’a besoin de personne pour s’auto-discréditer.

La technique très largement utilisée et assez grossière consiste à détourner les définitions et donc jouer sur le sens des mots. Ici le journaliste fait semblant de ne pas comprendre ce qu’est une épidémie. 

Alors commençons par rappeler la définition d’une épidémie. Une épidémie est détectée lorsque le nombre d’individus atteints par une maladie donnée, dans un lieu donné pour une période donnée (incidence) dépasse un nombre normalement « attendu » pour cette maladie. Lors d’une épidémie, l’incidence augmente rapidement, dépasse un seuil, atteint un pic puis décroit rapidement et passe de nouveau le seuil dans l’autre sens. Les 2 passages de seuil (à la montée et à la descente) définissent la phase épidémique. Par exemple, chaque hiver, l’incidence de grippe dépasse un seuil, atteint un pic puis repasse le seuil dans l’autre sens. La période entre les 2 passages définit l’épidémie (ou plus exactement la phase épidémique de la maladie) et dure en moyenne 9 semaines. 

Il serait incongru évidement de dire que nous sommes en état d’épidémie de grippe permanent au motif que l’on observe des cas de grippe n’importe quand dans l’année. Oui, contre toute attente, en pleine saison estivale, de nombreux cas de grippe sont observés mais nous ne sommes pas pour autant en épidémie. C’est pourtant exactement ce que dit ce journaliste. Comme on a observé des cas de covid pendant plus de 8 mois indépendamment de leur incidence, alors nous sommes en état épidémique permanent depuis 8 mois et donc que je n’ai pas prévu la fin de l’épidémie de Covid. C’est un peu, se moquer du monde quand même.

La courbe ci-dessous représente la moyenne mobile sur 7 jours du nombre de cas quotidien de covid confirmés pour 100 000 habitants en France entre le 3 février 2020 et de 6 juillet 2020 (données Santé Publique France). Il n’est pas nécessaire d’une longue explication pour voir un pic épidémique à la date du 8 avril 2020 avec une incidence maximum d’un peu moins de 10 cas pour 100 000 Hab. Nous remarquons que cela représente moins de 10 nouveaux malades par jour dans une ville d’une population équivalente à celle de Nancy ou Caen, au maximum de l’épidémie… faible !

Il ne faut pas non plus avoir fait de longue étude de journalisme pour visualiser que l’incidence après avoir passé ce pic est redescendue rapidement pour passer sous un seuil de 2 malades quotidien pour 100 000 Hab. à la fin avril puis pendant de longues semaines rester très nettement en dessous. Pendant toutes ces semaines les lecteurs de ce journal n’ont sûrement pas oublié les scènes de liesses dans les rues,  les embrassades, les manifestations, les fêtes de la musique, les bars plein à craqués et les vacances. Y a-t-il eut une reprise de l’épidémie comme cela était prévu par ces scientifiques qui avaient prévu 500 000 morts ? Non. 

L’épidémie était terminée fin avril comme des épidémiologistes sérieux l’avait prévu.

Donc, sur la 2ème prédiction « fin de l’épidémie », sans fanfaronner, ce que j’avais prévu est arrivé.

Ainsi, 100 % de mes prédictions écrites le 11 mars 2020 ont été vérifiées.

Pour être complet, cette courbe correspond très exactement à ce que l’on appelle l’histoire naturelle de l’épidémie. Je l’avais prévue avant que l’épidémie arrive et avant que l’on mettre une mesure de confinement en place dont j’ignorais même la possibilité de mise en place en France.

Ceci démontre que l’épidémie a suivi normalement son cours et que le confinement n’a de toute évidence, eu aucun effet sur sa dynamique.

SOURCE 08

France TV Info:

https://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-3/pieces-a-conviction/pieces-a-conviction-du-mercredi-18-novembre-2020_4179637.html#xtor=CS2-765-[twitter]-

France Soir:
http://www.francesoir.fr/societe-sante/ethique-de-la-covid-19-vers-un-nouveau-nuremberg


Twitter:

Twitter:
https://twitter.com/AlexisLacout/status/1328255887153225729

Alliance Vita:

https://www.alliancevita.org/2020/05/nouvelle-autorisation-de-prescription-du-rivotril/

Alliance Vita:

https://www.alliancevita.org/2020/04/coronavirus-rivotril-et-ethique-biomedicale/

Le Figaro:

https://www.lefigaro.fr/vox/societe/les-questions-ethiques-que-souleve-la-prescription-du-rivotril-20200409

Libération:

https://www.liberation.fr/checknews/2020/11/07/soins-palliatifs-pourquoi-une-nouvelle-derogation-a-t-elle-ete-donnee-pour-prescrire-du-rivotril-en-_1804293

Témoignages:

https://www.temoignages.re/sante-vie-pratique/rivotril-attention-danger,12181

FranceSoir:

http://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/au-secours-le-droit-deuthanasier-nos-aines-en-ehpad-revient-dans-le-decret-du-16

VIDAL:

https://www.vidal.fr/actualites/24580-rivotril-clonazepam-et-paracetamol-injectables-utilisation-derogatoire-dans-le-cadre-de-la-covid-19-edit-du-20-avril-2020.html

France Soir:

http://www.francesoir.fr/societe-sante/ethique-de-la-covid-19-vers-un-nouveau-nuremberg

Vous souhaitez lire le Débunkage de lAFP par France Soir :

Le « Hold up » de l’AFP : « debunk » de leur « debunk »

Laissez un commentaire