Le « Hold up » de l’AFP par FranceSoir : « debunk » de leur « debunk »