La Vallée des Géants

L’histoire monumentale du plus pauvre des villages celtiques devenu en moins de 10 ans une nouvelle Île de Pâques visitée par le monde entier. Un projet titanesque, unique au monde, qui questionne les visiteurs et interpelle les dirigeants d’un monde en pleine ébullition.

Imaginez, en plein coeur de la Bretagne, à quelques encablures de la côte de granit rose, entre ciel et terre, une centaine de sculptures géantes, taillées dans la pierre par des sculpteurs, non pas du Moyen Âge, mais bien du XXIème siècle.

Ces mégalithes de plusieurs mètres de haut ne sont donc pas ceux de Carnac.  Ceux-là sont des statues, autrement dit,  » un corps vivant recouvert de pierre  » selon la formule du philosophe Michel Serres. Toutes représentent un personnage illustre et dont la vie à marqué la Bretagne, souvent l’Europe et parfois le monde. Un point en commun les relie tous : ils étaient tous des migrants, venus d’Irlande, du pays de Galles, des Cournouailles. Ils sont celtes et chrétiens et ont fui les attaques des Pictes, des Scots et des Saxons. Au fil du temps, ils ont été déclarés saints.  Cette vallée hors du temps rend hommage à ces bourlingueurs de l’idéal.

Dans les coulisses

Et pour cela, des sculpteurs d’aujourd’hui, âgés de 25 à 70 ans. Tous unanimes. Ils ne s’attendaient pas à vivre une telle expérience…

Avec eux, nous allons partir à la découvert de ces histoires d’hommes et de femmes qui ont fait de la Bretagne un patrimoine unique au monde et qui désormais inspirent ces artistes aux coeurs sensibles et à la volonté de pierre. Sculpter ces géants n’a rien d’anodin. C’est un travail d’équipe qui taille et embellit la mémoire de chacun.  » Je suis arrivé au Québec vers cette Breizh envoutante « ,  raconte Vincent Lemaçon, assistant sculpteur qui s’incline devant ce collectif courageux et solidaire.

 » Cette vallée est un livre d’histoire et géographie à ciel ouvert « , confie le jeune Sébastien Minguy, ancien cadre de banque reconverti à l’âge de 26 ans en promoteur de récits aussi universels que la légende de la ville d’Ys, les exploits de ces hommes maitrisant la mer ou terrassant des dragons, l’une des plus belles pages de la littérature mondiale.

Production
Tprod / Tita prod
Réalisateur
Pierre Barnérias
Année
2019
Durée
53 min

Extrait du film